Transtext(e)s 

« Le nomadisme du signe dans les pseudographies de Christian Dotremont et d’Henri Michaux »

 

Un article souligne la limite d’une approche sémiologique dualiste à l’épreuve d’écrits autant plastiques que littéraires qui présentent des signes hybrides  dans les écrits de Christian Dotremont et Henri Michaux.

Design éditorial


16.5 x 24 cm

84 pages
reliure cousue

2018​​